Le vaste monde libertin est ces pratiques

10

mimi1

Présentation:

Nous sommes Paulette et Michel un couple marié et libertin depuis maintenant presque 40 ans. nous avons acquis une certaines expérience au fur et a mesure de nos rencontres et  nous avons par cela même perfectionnés nos relations sexuels.Nos fantasmes les plus secrets on put être réalisés, notre amour  a fait que nous n’ avions plus de tabous et plus aucun secrets l’un pour l’autre  et nous pouvons nous parler de nos envies sans ombrages, aujourd’hui nous partageons nos connaissances  auprès de couples, novices ou pas qui souhaitent ce lancer dans le libertinage,  notre libido ainsi développé nous a permis de vaincre la morosité, que beaucoup de couples rencontrent malheureusement. Nous sommes convaincu, maintenant que le libertinage ne tue pas l’amour bien au contraire, il resserre les liens dans le couple,et agrandi le cercle de vos amis intimes, cela vous promet de belles discussions autres que politique, travail, voisinage, enfants, etc, etc.

Alors, oui!! nous avons une sexualité libérée, mais nous avons un code au sein de notre couple… et l’adultère n’y a pas sa place. Évidemment, chacun a sa définition propre du libertinage, chacun ses règles… Il n’y a pas de définition stricte. Donc, nous avons les nôtres, et vous, vous avez les vôtres.

Nous avions le club libertin, le plus important sur sur la région Cannoise, le club Absolu que nous avons crée en 2002 et cédé en 2011, comme beaucoup de libertins, nous libertinons en couple car ils nous est impossible de libertiner l’un sans l’autre. les clubs tabou  avant 2000  qui étaient pas très nombreux, sont  plutôt des cercles ou des associations crées par des libertins, nous avons connu ces endroits très respectable ou l’on pouvaient rencontrer des notables car les clubs a cette époque étaient très fermés et sélectifs.

D’abord appelé anti conformiste puis échangiste pour préférer aujourd’hui le nom de libertins, mal connu ce milieu a attiré par le biais des médias, revue, internet,  reportage, et autre une foule de personnes qui n’ont riens a y faire et qui par le passé croyait que nous étions des pervers sexuel.Nous pourrions épiloguer sur le sujet mais cela fera partie d’une autre discussion

la démocratisation de ces lieux on fait que l’on trouve Fun de sortir dans un endroit appelé Club libertin a ne pas confondre avec un club échangiste ou la, les couples savent pourquoi ils y entrent, non pas par curiosité, non pas pour ce montrer, mais bien pour pratiquer.Dans certains endroits le libertinage a perdu ses lettres de noblesse devenu des entreprises elles doivent faire face aux charges affairantes a toutes sociétés, et donc les patrons ce sentes obliger de faire rentrer des personnes qui ne correspondent pas du tout au milieu, pour survivre, et la!! malheureusement commence la descente aux enfers.une clientèle mal ciblé peut détruire la réputation d’un club, nous avons de nombreux exemples malheureusement.les vrais libertins qui liront ces quelques lignes comprendront  de quoi nous parlons.

Mais restons pour l’instant sur les pratiques dites  » Libertines « 

Le nudiste.

« à ne pas confondre avec naturistes »
Entre exhibitionnisme et voyeurisme, difficile de choisir. Deux façons d’érotiser le corps et assouvir une même pulsion : voir ou être vu.

Côte-à-côtisme :

Pratique libertine consistant pour deux couples à avoir une relation sexuelle simultanément, mais séparément, l’un à côté de l’autre.
Il est possible de pimenter le côte-à-côtisme, pour le rendre un peu plus osé. Et pour cela, on a recours à la bisexualité féminine. En gros, on fait exactement la même chose que pour le côte-à-côtisme classique, sauf qu’on autorise ces dames à se caresser entre elles.

Le Mélangisme :

Pratique utilisé par beaucoup de jeunes couples arrivant dans le libertinage
Le mélangisme est une forme de sexualité de groupe dans laquelle les membres d’un groupe plus ou moins nombreux, formé de couples qui ont des relations de type flirt poussé, comportant caresses et baisers, sans pour autant aller jusqu’à un rapport sexuel complet.
Le mélangisme exclue peut être la pénétration, mais il ne faut pas oublier que les fellations et cunnilingus sont des pratiques autorisées
Cette pratique est arrivé dans les années 94, les échangismes pour beaucoup ne pouvez plus s’adonner à leurs ébats sexuel sans penser bien sûr aux maladies transmissibles, les campagnes de sensibilisation face au fléau du sida qui venait d’arriver en Europe.
Pour de nombreux couples le préservatif fut une calamité et encore beaucoup n’arrive pas utiliser ce genre de protection surtout ceux qui comme nous on connut le libertinage avant l’arrivée du sida.

Cunnilingus :

Le partenaire commence la découverte de la vulve à l’aide de ses doigts, mais en étant le plus délicat possible. Sa bouche et sa langue, plus douces, viennent caresser les petites et les grandes lèvres. Le sexe de la femme est aspiré dans la bouche, le clitoris est mordillé et sucé doucement.
La femme est menée à l’orgasme en stimulant les zones les plus érogènes: la langue fouille d’abord tous les plis des grandes et des petites lèvres, puis l’entrée du vagin et la pénètre par moments. Le clitoris est ensuite stimulé : la langue vient le faire vibrer délicatement jusqu’à l’orgasme.
Le clitoris ne doit pas être soumis à un contact brutal ou trop insistant. Ce n’est qu’à l’approche de l’orgasme que certaines femmes réclament une stimulation plus affirmée. L’homme peut glisser un doigt dans l’anus de la partenaire afin de s’assurer de l’efficacité de sa caresse. En effet, sous l’effet de l’excitation le périnée se contracte de façon spasmodique, ce qui est le signe du plaisir féminin.

Le 69:69

Il s’agit de provoquer l’excitation ou l’orgasme du partenaire en excitant ses organes génitaux avec la bouche.
L’homme est allongé sur le dos. La femme se positionne au-dessus de lui, à quatre pattes, sa tête au niveau du pénis de son partenaire. L’idée : que leurs bouches respectives se trouvent sur le sexe de l’autre simultanément. Une explosion de plaisir simultané, sans pénétration.

La fellation :

La fellation est souvent considérée par les hommes comme un plaisir absolu. Les femmes sont parfois plus réservées quant à cette pratique sexuelle
La fellation bien maîtrisée peut devenir un plaisir partagé
Mais on peut également faire une fellation uniquement dans un esprit de générosité conjugale. Tant qu’il y a de l’amour, tout est envisageable et surtout, c’est l’affaire de chacun(e).
Certaines femmes trouvent cela très agréable car ce sont elles qui sont aux commandes et cela leur donne un sentiment de domination, Lire dans les yeux de son partenaire l’excitation et le plaisir peut alors entraîner chez la femme un plaisir intense.
Il faut également veiller à ne pas trop tirer sur la peau du sexe, et surtout sur le frein, car cela peut faire mal. Le mouvement doit donc n’être ni trop rapide, ni trop appuyé. « Mais surtout, il faut être à l’écoute de son partenaire, de sa respiration et de ses sons
Peu de femmes disent aimer avaler le sperme de leur partenaire. C’est d’ailleurs l’un des blocages les plus fréquents de la féllation. La femme doit préciser avant si elle ne souhaite pas que l’homme éjacule dans sa bouche, plutôt que de se forcer et de prendre le risque de recracher le sperme par dégoût. L’homme doit évidemment la prévenir mais pour ne pas se laisser surprendre, la femme doit aussi être attentive aux prémices de l’éjaculation , un regain de tension dans son sexe, sa respiration s’accélère, il commence à émettre des bruits de plaisirs… A ce moment-là, elle peut sortir le sexe de sa bouche

Candaulisme:

Pratique consistant, dans un couple, à assister aux ébats de sa moitié avec une tierce personne.
Les couples candaulistes, sont plus rares que les couples triolistes. L’homme ou la femme du couple candauliste ne participe pas activement au rapport sexuel qu’a son homme ou sa femme avec un un autre partenaire étranger. Les rapports candaulistes relèvent de l’exhibition, et du voyeurisme du point de vue du mari ou de la femme.

Frontière entre mélangisme et échangisme

L’échangisme:

C’est un couple qui va avoir des relations sexuelles avec d’autres couples, avec de nombreuses combinaisons et de variantes allant du soft au hard.Plusieurs d’entre eux ont une vie sexuelle saine et épanouie
Ils doivent avoir une bonne communication et une complicité à toute épreuve pour fixer des règles strictes et les respecter. Les échangistes sont non-conformiste, mais fidèles à eux-mêmes. Ils ont des désirs mutuel de partager des moments intimes fantastiques, On y trouve des hommes et des femmes très respectées et très respectables.

J’ai observé que c’est souvent l’homme qui prend l’initiative de l’échangisme. Les couples échangiste sont en général des bons vivants qui aiment le sexe. Pour eux, la possibilité d’avoir de multiples partenaires est réconfortante pour leurs virilités. Mais il faut distinguer l’homme en couple de l’homme seul qui peut se faire accompagner le temps d’une soirée. L’homme en couple est en général très amoureux de sa compagne, très attentif à elle, et se sent valorisé par sa beauté. Et s’il vient échanger sa femme contre son plaisir à lui, il la laisse aussi négocier son plaisir à elle. A partir de là, il y a deux types de discours : soit on fait tout à deux, soit on part chacun de son côté. J’observe aussi que, pour beaucoup d’hommes, l’échangisme est un moyen de s’essayer à la bisexualité, même si, au sein des clubs, celle-ci reste encore assez cachée.

La  sodomie:

Longtemps taboue, la sodomie reste dans l’inconscient collectif connotée comme un acte contre nature et humiliant. Pourtant, elle est de plus en plus répandue au sein des couples.

Les hommes sont nombreux à aimer pratiquer la sodomie. Cet acte met en jeu à la fois un fantasme fort et des sensations intenses.
Cette pratique fait également partie des jeux sexuels. Si les hommes aiment ainsi pénétrer leur compagne, ils aiment également que leur partenaire les pénètre à l’aide d’objet ou plus simplement avec les doigts. Variante agréable des sources d’excitation, l’expérience peut également procurer à ces couples un accroissement très net du plaisir.
Si, en plus, la partenaire a une jouissance anale vive et accrue par comparaison avec la pénétration vaginale, la gratification qu’en reçoit l’homme renforce le plaisir donné par l’acte.
Pour éviter les sensations trop douloureuses, l’important est que l’anus soit suffisamment dilaté et lubrifié. Il faut donc le préparer à accueillir la pénétration par des caresses, des massages, des pénétrations de doigts (analdigitus) ou de sextoys anaux. Le chemin vers le 7e ciel n’en sera que plus agréable
L’anus est richement innervé et constitue une zone érogène importante dans la sexualité. Les caresses de l’anus sont souvent appréciées des hommes et des femmes, accompagnées de caresses sur le clitoris, sur le pénis ou lors du coït. Un doigt peut également être introduit dans l’anus. Lors du coït le massage de la prostate augmente pour certains hommes l’intensité de l’orgasme.

La levrette semble avoir la préférence, car elle met en valeur les fesses et les hanches, ce qui est un très fort stimulant érotique; mais le plat ventre est jugé plus confortable par ses adeptes. Les positions de dos allongées sur le côté sont aussi très prisées, et permettent plus de douceur, plus de variations des contacts et des sensations selon la façon de mêler les jambes.

Le triolisme :

Pratique libertine consistant, pour un couple, à faire appel à ou une troisième personne pendant ses ébats sexuels. Bien sûr, une relation entre une femme et un couple relève tout autant du triolisme, mais c’est, un fantasme très répandu chez les couples libertins.

Le gang bang :

Le gang bang est une forme d’orgie, dont la spécificité est de ne mettre en scène qu’une seule femme et un nombre important d’hommes hétérosexuels. Cette pratique est à distinguer du triolisme, les couples spécifiquement triolistes n’acceptant généralement pas plusieurs hommes à la fois. Nombreuses sont les femmes échangistes qui confessent avoir – ou vouloir – réaliser au moins une fois dans leur vie un gang bang.
Régulièrement des soirées thématiques spécialement dédiées à la pratique du gang. Certains clubs, notamment au Cap d’Agde, se sont spécialisés dans la pratique de la pluralité masculine et du gang bang.

Gokkun :

Le Gokkun est une pratique sexuelle dans laquelle un groupe d’hommes éjaculent tour à tour sur le visage et la bouche d’une femme,et qui avale ensuite le sperme. Les personnes confondent souvent le Gokkun et le Bukkake, la différence étant  il n’y a pas d’ingestion de sperme pour le bukkake.

le Bukkake:

Une pratique sexuelle peut répandu qui implique un groupe d’hommes éjaculé sur une personne, généralement une femme sur les seins ou son visage, mais en aucun cas elle avale le sperme. Cela se passe le plus souvent dans des clubs libertins lors de soirées trio à la demande de la partenaire .bukkake

Fétichisme:

Un fétichisme sexuel est une excitation sexuelle causée par un contact visuel ou physique d’un objet, d’une partie du corps spécifique ou d’une situation. Ce type de fétiche peut inclure le partialisme (toucher ou visualisation des parties du corps, entre autres seins, fesses, jambes, nombril, mains, nez ou plus communément pieds), un ou plusieurs objets (gants, collants, bottes et chaussures), ou une matière (cuir et latex).;
. La question du fétichisme avait été abordée très tôt par Freud, Le fétichisme le plus répandu est sans conteste celui du pied. L’adoration de cette partie du corps, comme d’autres vont apprécier un joli décolleté, est surprenante mais courante. Être fétichiste signifie « qui est en admiration devant un objet (un fétiche) ou une partie du corps ».
Même si aujourd’hui le mot fait peur pour certains car il est associé à des images de cuir et de latex, oublions cinq minutes cette image de perversion et retenons une chose : aimer les chaussures à la folie, ce n’est pas grave ! Et puis souvenons-nous que les fétichistes des pieds sont des gens très bien aussi.

 Masturbation féminine

Trop souvent considérée comme honteuse ou, au mieux comme un substitut, la masturbation est moins pratiquée par les femmes que par les hommes. Quel dommage ! Cette saine activité est le meilleur moyen de connaître son corps et ce qui lui procure du plaisir. Comment obtenir d’un partenaire une jouissance dont on ne saurait pas soi-même où il faut la chercher ? Un dossier prosélyte de Nouvelles Tentations sur les joies indispensables de la branlette féminine.
la masturbation masculine a été réprimée par la religion et la société, que dire de la masturbation féminine ? On acceptait que l’homme éprouve du plaisir, et la masturbation n’était que le moyen répréhensible d’arriver à une jouissance autorisée. La femme, elle, n’avait même pas droit au plaisir. Elle était faite pour enfanter. Alors, qu’elle se masturbe était un scandale, quand ce n’était pas une maladie.
mast_fem_reunier

La Fessée

La fessée, elle, et comme son nom l’indique, se circonscrit exclusivement à la partie charnue de notre corps. Ses adeptes sont habités par ce fétichisme corporel, cette obsession des fesses, de même que les femmes qui subissent ce traitement ne supporteraient pas ailleurs. En outre, la fessée a une ou plusieurs connotations que l’on peut réunir dans cette expression revendiquée par les amateurs du genre : la discipline domestique.

culte_fessee_3les mots crus

Certains se demanderont en effet pourquoi donc se laisser aller à déverser un flot de vulgarité à son partenaire qui n’a rien fait alors même que la magie érotique opérait sereinement ? Il existe pourtant quelques bonnes raisons d’y succomber quelques fois et même si celles-ci vous laissent sceptiques, elles vous permettront néanmoins de comprendre les motivations de votre partenaire des fois qu’il lui viendrait un jour l’idée d’exprimer son désir sauvagement, voire de vous insulter passionnément…
Sorti de nulle part et sans contexte, un déversement de mots en « -asse » ou d’insultes appartenant au champ sémantique de la personne qui voue beaucoup d’amour au sexe fera peut-être plutôt monter un plat de main à votre visage qu’une quelconque forme de plaisir. Si vous n’êtes pas tous deux des coutumiers de ce fait verbal, allez-y tranquillement. Alternez par exemple les mots doux et les mots crus, mêlez quelques flatteries sur ses facultés érotiques au milieu de votre flot vulgaire, commencez votre phrase par un compliment et terminez là par du très cru…

le B.D.S.M

Derrière ces quatre consonnes se cachent en fait plus de quatre notions.

  • B et D désignent d’abord le bondage et la discipline. Le bondage est le fait d’attacher un partenaire tandis que la discipline rappelle le principe d’obéissance aux règles et aux punitions.

    Le bondage:

    C’est une pratique sadomasochiste qui consiste à attacher son partenaire dans le cadre d’une relation érotique ou sexuelle.

  • Le shibari
  • Le shibari est un art ancestral japonais qui consiste à attacher et suspendre des personnes généralement nues à l’aide d’une corde. Cette pratique est souvent considérée comme un fétichisme, particulièrement hors du Japon. Pourtant, pour le spécialiste du maniement de la corde Kinoko Hajime, le shibari est une forme d’art à part entière. Il considère le shibari comme une pratique artistique et spirituelle où l’homme communique avec son modèle, qu’il s’agisse d’une jeune femme nue ou d’un arbre centenaire.
  • chibarie-4
  • D et S correspondent ensuite à la domination et à la soumission. Le premier étant la détention du pouvoir tandis que le second est l’obéissance à cette autorité.Domination & soumission . Les disciples de la flagellation, traitée par ailleurs, ne se cantonnent pas dans leur exercice à une seule partie du corps. Une fois établies les règles au sein d’un couple, il n’est pas rare que la personne fouettée et la personne fouetteuse déterminent plusieurs endroits de prédilection sur lesquels le fouet ou le martinet pourrait s’abattre.
  • Le sado masochisme: flagellation_jim_p0 corset_sm6

  • S et M sont pour sadisme et masochisme. Pour simplifier, le sadisme est le plaisir d’infliger une douleur et le masochisme celui de l’éprouver.
fouet

Commencez doucement. Les coups doivent être espacés et entrecoupés de caresses à l’endroit où la ou les lanières ont sévi. Allez plus fort ensuite, toujours en alternant avec caresses et massages, et soyez attentif aux réactions de la personne soumise à vos caprices. Une peau qui rougit trop signifie sans doute qu’il est temps de passer à autre chose – à moins que l’on vous demande de continuer… Évidemment, l’injonction d’arrêter doit être immédiatement satisfaite. Gardez aussi à l’esprit que la personne soumise peut elle-même perdre le sens des limites, emportée par l’ivresse de la séance. C’est alors au dominant de constater qu’elles sont atteintes. Il se doit d’arrêter la séance avant de commettre des dégâts irrémédiables – les marques définitives ne peuvent être dues au hasard et ne sont acceptables que dans un processus ritualisé et mûrement réfléchi. Munissez-vous d’onguent ou de crème calmante pour que les traces disparaissent plus vite sauf désir contraire du soumis qui souhaiterait les conserver comme souvenir d’un moment d’exception ou comme marques d’appartenance.Pratique sexuelle utilisant la douleur, la domination ou l’humiliation, reçue d’autrui ou de soi-même, dans la recherche du plaisir.Relatif au masochisme, perversion sexuelle dans laquelle une personne n’accède au plaisir qu’à travers une souffrance qu’elle éprouve.

fouet 2

Le fist-fucking

Le fist, aussi connu sous le nom de HandBall, est une forme de sexe très intense qui implique l’insertion progressive de la main et parfois même du bras, dans le rectum et l’intestin inférieur.
Le fist est une pratique qui se prépare impérativement à l’avance et ne se décide pas sur un coup de tête. il est important de rappeler que les sphincters sont des muscles. C’est pourquoi il existe des accessoires ( godes, plug , spéculum ) qui permettent de réaliser des étirements des sphincters dans le but d’acquérir plus de souplesse .Un anus, même bien ouvert, reste un muscle fragile. un anus bien ouvert est excitant, un anus bien serré aussi. Alors, merci de travailler délicatement les sphincters de vos partenaires. On ne rentre pas dans un anus avec son poing sans crier gare, sans utiliser beaucoup de lubrifiant. D’un point de vue pratique, le fisteur et le fisté sont d’accord pour un plan, donc relativement détendu

Le fist, c’est quand on cherche à avoir un orgasme par une dilatation extrème du vagin ou de l’anus…en clair, les adeptes du fist s’introduisent plusieurs doigts, la main, le bras, ou divers objets aux formes variées et aux diamètres de plus en plus gros (bouteille de champ’, canette de coca, boules de pétanque. Cette pratique n’ est pas sans danger.

La croix de St Andrée

st andrée

 

 

 le Sling

Morceau de cuir suspendu au plafond par quatre chaînes, utilisé dans les relations sexuelles BDSM.
en fait le sling, pour ceux et celles d’entre vous qui ne connaissent pas, c’est comme une balançoire qu’on fixe au plafond. Ensuite, on s’y installe pour se faire prendre ou pour tout autre jeu sexe

slingx

 

 Strangulation érotique appelé aussi L’asphyxiophilie ou scarfing :

La strangulation fait partie des pratiques sado-masochistes
c’est un jeu qui peut être très agréable, et même jouissif.. Enserrer progressivement la gorge avec les mains, juste avant le grand final et finir par couper net la respiration. Cela demande une très bonne connaissance de l’autre, des signes précurseurs de la jouissance chez son partenaire et une grande confiance envers celui qui nous tient il y a pas mal de femmes qui pratiquent et qui aiment.
Un peu, quelques secondes c’est bien, allez plus loin est ultra dangereux. Allez jusqu’à la perte de connaissance est une gigantesque connerie qui peut conduire votre partenaire à la mort.

 

 

les jouets ou bijoux intimes

Godemiché et vibro-masseur
Ces deux objets sont de la même famille, mais ce sont deux sex-toys différents :

Le vibromasseur, est de forme oblongue et ne cherche pas à être réaliste, il possède un compartiment dans lequel on place des piles, ça le fait vibrer. Et on se l’introduit ainsi vaginalement ou analement.
Le godemiché est destiné à une introduction vaginale ou anale (ceux qui veulent un petit dessin sont priés de le demander par l’intermédiaire de la page de discussion). Il est donc à usage mixte et est utilisé en va-et-vient pour se faire du bien.

L’usage est soit personnel, soit consacré aux jeux érotiques à deux ou à plusieurs et quel que soit le type de sexualité
Le vibromasseur, est de forme oblongue et ne cherche pas à être réaliste, il possède un compartiment dans lequel on place des piles, ça le fait vibrer. Et on se l’introduit ainsi dans la chatte ou dans le trou du cul vaginalement ou analement.


Le double gong

Il s’agit d’un long cylindre souple avec un gode à chaque extrémité, Peut être utilisé par Madame pour se remplir les deux trous orifices, on peut aussi y jouer à deux.

in22dex33
Le gode ceinture

C’est un gode attaché à une sorte de harnais que l’on va se mettre à la ceinture avant d’enculer de pénétrer son partenaire. Le gode ceinture est très utilisé dans les rapport sado masochiste entre une femme dominante et un homme soumis ou dans les couples lesbos, mais peut aussi être utilisé par un homme qui a des problèmes de grosseur de sexe ou d’érection, ou qui veut simplement s’amuser…

le Pegging

Le terme « Pegging » est plutôt récent, car c’est dans les années 2000 qu’il fait son apparition. un terme qui reste encore étranger pour beaucoup de personnes.Tout comme les femmes qui ont leur point G, les hommes ont leur point P, la prostate,le massage de la prostate peut se pratiquer avec un doigt seulement.

La glande de la prostate est une zone érogène pour beaucoup d’hommes. C’est une zone qui peut amener du plaisir et des sensations excitantes lorsqu’on la stimule. De nombreux hommes ont déjà expérimenté ce plaisir,il peut être  intense et provoque des orgasmes plus forts lors de jeux sexuels incluant la prostate. On pratique souvent le Pegging et le plaisir prostatique survient également dans ce type de rapport. Néanmoins, l’activité la plus connue quand on parle de prostate, c’est le massage.Selon  certains hommes, il faut une pression ferme pour réveiller les sensations de la prostate. Les petites caresses peuvent être plaisantes, mais n’amèneront probablement pas le plaisir intense et atteindre l’orgasme .

Attention votre prostate peut réagir complètement différemment d’un type de stimulation à un autre cela dépendra de la personne qui vous prodiguera les caresses.

la prostate n’est pas facile d’accès, mais vous pouvez la sentir en insérant votre doigt dans votre anus de 7 à 10 cm en faisant pression vers l’avant du corps. La sensation se transmet alors facilement à l’aide de la paroi du rectum vers la prostate, qui est juste de l’autre côté. Vous pouvez également appliquer une pression indirecte à votre prostate en passant par le périnée (la zone entre les testicules et l’anus)

La femme utilise un gode-ceinture avec un partenaire masculin pour une relation anale. Les femmes peuvent apprécier le Pegging pour différentes raisons. Il peut s’agir d’un sentiment de pouvoir et de domination sur leur partenaire masculin, de la capacité à donner du plaisir anal à un homme, le renversement des rôles ou tout simplement, le fait d’ obtenir un orgasme par la stimulation et le plaisir que cela procure et tout dépend du gode-ceinture utilisé.

un gode ceinture utilisé entre deux femmes, n’est pas considéré comme du Pegging .
Le gode à télécommande

Certains godes à vibro intégré possède une télécommande. Le jeu c’est de passer la télécommande à quelqu’un et de lui demander de l’activer quand il en a envie.Noter qu’on fait la même chose avec un téléphone portable ! Une fois celui-ci introduit dans l’orifice de la dame (il suffit de l’enfermer dans un préservatif pour ne pas l’abimer) celle-ci demande alors à son copain (ou à sa copine) :Je m’en vais au bureau ! Sois gentil de me passer un petit coup de fil tout à l’heure !

 

Un rosebud.

Le rosebud a deux fonctions: C’est un bijou, ainsi qu’un jouet sexuel.
C’est un bijou, ornant l’anus. C’est un jouet sexuel anal et vaginal destiné à stimuler les zones érogènes. Chez l’homme, il stimule à sa racine le pénis, qui voit son érection renforcée. La stimulation de la prostate conduit à des éjaculations plus abondantes. Chez la femme, il augmente la pression vaginale. Il est constitué d’une ogive en acier chirurgical pour sa partie pénétrante, relié par un tube à une vasque qui porte un ornement. Introduit dans l’anus, l’action de l’ogive sur l’anatomie masculine et féminine devient sexuellement stimulante. Le rosebud peut être orné de fourrure ou crin de cheval, il sera alors appelé HorseBud.
Le rosebud est porté de façon ponctuelle, lors des relations sexuelles. Il peut être porté plusieurs heures comme stimulant préliminaire.

Bijou intime anal et vaginal

Ornement et instrument à but lubrifiant, remplit avec élégance les deux fonctions. En plus de celles-ci, ce bijou de sexe est conçu pour exciter, disposer le vagin et l’anus à de plus amples délices. Un excellent stimulant aussi pour le partenaire qui ne cessera de penser à la lente excitation que ce bijou intime procure à son amante. Plaisir égoïste et plaisir partagé se mêlent ainsi. A faire durer, bien sûr ! Pour en profiter pleinement, nous conseillons de pratiquer l’introduction devant le partenaire. Une exhibition préliminaire parfaitement émoustillante. Autre option, lui demander de mettre en place lui-même, en douceur (une petite langue amoureuse est alors bienvenue), les deux œufs. Puis, laisser agir une heure ou deux (le temps d’un dîner par exemple) ou plus selon convenance. On allait oublier l’agréable sensation des chaînettes en or qui caressent les lèvres, le périnée et le haut des cuisses…

 

 

Bijou intime pénétrant

Des parures qui agissent pour le développement durable de la sensualité.  Des bijoux intimes à porter pour sa propre satisfaction mais aussi pour se soumettre, en toute volupté, au diktat d’un partenaire amoureux. Nectar de Jouissance s’inscrit parfaitement dans cet esprit. Une extrémité pénétrante, l’autre caressant le clitoris. Un maintien parfait grâce au principe du string. On peut, sans craindre le glissement inopiné du bijou, s’aventurer dans divers jeux sexuels toujours de bon ton, vu l’élégance de l’objet : le porter de son propre chef pour signaler ses bonnes dispositions, le porter secrètement pour accroître son excitation et en faire la divine surprise à son partenaire, le porter sur ordre dans un jeu de domination-soumission soft… Quelle que soit la situation, n’hésitez pas à bouger pour plus de sensations. Chaque mouvement est source d’excitation, physique pour celle qui le porte, cérébrale pour celui qui observe. Mais le cerveau n’est-il pas le principal organe sexuel ? Un conseil de Nouvelles Tentations: ne cachez pas Nectar de Jouissance sous une culotte –même affriolante. Ca gâcherait tout !

 

 

 

 

 

Le plug

Plus grand que le rosebud. Les dimensions d’un plug sont plus ou moins adaptées au vagin. Le plug peut aussi être employé pour la dilatation dans le cadre de la pratique de la sodomie ou du fist anal.

L’emploi du plug présente des risques, notamment le risque de déchirure des tissus rectaux dans le cas d’une stimulation anale. L’utilisation de lubrifiant anatomique est vivement conseillée. En contact avec les liquides biologiques (notamment sang, selles, sécrétions vaginales. Une autre utilisation d’un plug peut consister, pour la personne qui le porte, à le conserver pendant qu’elle s’adonne à d’autres activités, voire en présence d’autrui, en tentant d’éprouver du plaisir sans que cela ne se voie.

 le prince Albert

Dans les sociétés occidentales contemporaines, lors de son émergence, le phénomène du piercing génital a été exclusivement associé au milieu des hommes homosexuels. Puis la pratique s’est diffusée dans d’autres milieux, et désormais des hommes et des femmes se soumettent à un piercing génital pour des raisons aussi bien esthétiques qu’érotiques

prince

le cockring

Le cockring à 4 fonctions principales :

1- Il joue un rôle esthétique et érotique. Le cockring permettant aux bourses et au pénis d’être légèrement plus en avant, l’homme remplira plus aisément son sous-vêtement et donc mettra plus en valeur son entrejambe dans son pantalon. En outre, une fois nu, il déclenchera chez son/sa partenaire un stimulus visuel non négligeable.

2- Il permet de grossir le pénis. Comme le cockring « bloc » la circulation sanguine dans le pénis, celui-ci est mieux irrigué et donc plus gros. Les veines sont plus visibles et le gland devient plus proéminent.

3- Il lutte contre les pannes sexuelles. En effet, comme l’anneau bloc le reflux sanguin, la verge à moins de risque de se ramollir. L’érection est donc plus facile à avoir, mais surtout à garder.

4- Il augmente les plaisirs de tous et l’orgasme. Le gland étant mieux irrigué, cette zone extrêmement sensible et érogène permet de percevoir plus facilement du plaisir. En outre, la base de la verge étant légèrement compressée l’éjaculation sera plus lente à venir, ce qui peut permettre à une femme d’atteindre plusieurs orgasmes. Cependant, l’éjaculation peut-être plus forte en sortie, mais aussi en ressentie, ce qui peut accroitre l’orgasme masculin !

il en existe de différente taille et de forme.

 La chainette de cheville

Tout comme la chaine porte a la taille, ça illustrait les femmes ne portant pas de culotte ou à la cheville pour les femmes a une signification bien spécifique pendant très longtemps les femmes qui portait la chaine a la taille étaient considérait comme lesbiennes
Mais comme bien des choses qui se banalisent c’est devenu esthétique et un phénomène de mode, comme les tatoos…
le «khalkha»
Porter ce genre de bijou à la cheville viendrait à l’origine d’Egypte. La signification donnée dans ces contrées dit que chaque égyptienne mettait une chaînette à sa cheville afin de « répertorier » le nombre d’amants que la demoiselle avait pu avoir dans sa vie…sans aucune différence entre la cheville droite et la gauche
.La chaînette à la cheville est un signe de soumission sexuelle. Il y a des années c’était les filles de joie qui avait ça. La chaînette à la cheville gauche à l’origine était le symbole de la soumission à son homme chez les gitans

La bague au Pouce :

Représente un signe que vous appartenais a un monde d’ épicuriens voir libertin .On remarque que le pouce est à l’écart des autres doigts. Donc, les gens qui portent une bague au pouce sont, en général, des libres penseurs, imperméables aux modes,  Il est aussi le pouce de la positivité, le pouce qui fait pause dans un jeu.  Au 19ème siècle,elle serait plutôt portée par les personnes bisexuelles le port d’une bague portée au pouce par une femme signifiait qu’elle soutenait le mouvement féministe. Le port de la bague au pouce serait un signe de distinction/exclusion de la masse.
C’est le doigt de la motivation ou du désir sexuel au sens plein du terme de la sensibilité, et de la sensualité. Bref, du plaisir au sens large. Quoi que vous fassiez, vous voulez en retirer plus que de la satisfaction.

bagueaupouce

Piercing à la langue

Inspiré d’un rituel maya, il manifeste une grande confiance en soi et une forte connotation sexuelle. David le Breton anthropologue, indique que « les piercings sur la langue sont réputés pour agrémenter les baisers et certaines positions sexuelles. Sachant que la langue est la partie du corps la plus douloureuse à percer et que les risques d? infection sont importants, porter un piercing à cette endroit est l’ apanage d’ une personnalité forte, avec un sacré caractère et une excellente santé.

Tongue_piercing
Ventre décoré

Un anneau au nombril, une chaîne autour de la taille ou un tatouage sur le ventre sont autant de signaux émis par la femme pour dire qu’ elle est sexuellement active, fertile et disposée à procréer. Certains dessins évoquent la question d’ une façon toute personnelle. De façon générale, une femme qui exhibe fièrement un ventre orné d’ un petit cœur à un très fort désir .

147es

 

les gens sont toujours entrain de porter des jugements sur chacun, que vous soyez percée, tatouée, ou tout simplement que votre style vestimentaire soit différent, tes chaussures originales,votre maquillage, la coupe de cheveux, la façon de parler, de marcher.. S’ils n’arrivent pas à comprendre que l’on ne juge pas un livre à sa couverture mais suite à sa lecture, c’est leur soucis, finalement c’est eux que ça pénalisent! honnêtement, ce que vous dégagez en tant que personne importe plus que le reste.. Le monde est fait de jugements, qu’on le veuille ou non, qu’on le cherche ou non, ça influe sur nos comportements, parfois même sur nos pensées.. Ainsi va la vie! Donc autant faire ce que l’on veut.

 

Reste une multitude de  pratiques  que je vous expliquerez au fur a mesure, suivez  nous, nous mettrons a jours nos articles régulièrement

Comments are closed.