Infos

 Fond de  Musique

Par Michel Deloy

Que veut dire être Libertin !!!

Le provient du latin libertinus et signifie affranchi. Au XVIIe siècle, le se référait à la libre pensée, celle qui est affranchie de tous dogmes établis. Le libertin était en marge de la société en tout point de vue. Il s’opposait aux valeurs de l’époque par provocation. Les libertins étaient la plupart du temps des aristocrates ou des Rois, des personnes cultivées possédant un langage d’argumentation et de persuasion.
Aujourd’hui lorsque nous parlons de libertinage, nous n’évoquons presque exclusivement le libertin sexuel. Ce dernier s’adonne à des pratiques sexuelles définies comme « hors-norme » en comparaison aux pratiques sexuelles conventionnelles de la plupart des couples. Concrètement, le libertin du XXIe siècle a des relations sexuelles avec d’autres personnes que son partenaire amoureux, en présence de ce dernier ou non. Il peut s’agir d’échangisme (échange de partenaires sexuels), de triolisme (relations sexuelles à 3), etc.

Qui est libertin ?

Le libertinage est un phénomène qui prend davantage d’ampleur dans notre société, celle qui a subi la révolution sexuelle. Mais quelles sont ces personnes qui deviennent libertines? Bien que les femmes soient de plus en plus attirées par l’échangisme, les hommes seraient davantage libertins. Ils sont en effet plus attirés par la multiplicité des partenaires sexuels et les pratiques à plusieurs. La moyenne d’âge des pratiquants serait au-delà de 30 ans, et plus particulièrement à l’âge de la quarantaine. Nous pensons que la plupart des hommes sont attirés par l’échangisme dès le début de l’âge adulte mais ne « saute » pas le pas. Les libertins sont des personnes à l’aise avec leur sexualité et leur corps, compétence que l’on n’acquiert pas dès le commencement de sa sexualité. Les échangistes n’ont pas de problème à l’idée d’être regardés ou caressés par d’autres personnes que leur partenaire amoureux.

Pour quelles raisons pratique-t-on le libertinage ?

En ou seul, la raison principale de l’échangisme est la recherche de nouvelles stimulations sexuelles. Les couples peuvent s’inscrire dans une certaine routine après les années, c’est pourquoi certains d’entre-eux choisissent de pimenter leur vie sexuelle par des relations sexuelles avec d’autres partenaires. Ces rencontres peuvent avoir lieu dans des clubs privés prévus à cet effet, au domicile ou encore dans certains lieux cachés en extérieur (plage par exemple). D’autres personnes pratiquent le libertinage et l’échangisme par refus de conventionnalité. Avoir plusieurs partenaires sexuels leur permet de ne pas s’inscrire dans une relation de couple traditionnel.

Et la fidélité dans le libertinage ?

Actuellement, la fidélité est une valeur qui reste prédominante dans le couple. Les partenaires n’envisagent pas de relations extra-conjugales, qu’elles soient amoureuses ou sexuelles. Chez les couples libertins, les partenaires se définissent un code de conduite tout à fait différent. Ils se promettent amour et respect mais acceptent qu’ils aient d’autres partenaires sexuels. Ils ne se considèrent pas infidèles. Les libertins ont une conception du couple et des relations sexuelles qui dépassent les limites conventionnelles de notre société. La jalousie n’est pas ou peu présente dans les couples qui s’échangent les partenaires car les règles sont généralement définies au préalable. Les partenaires définissent s’il y a des limites qu’ils ne peuvent pas franchir, comme par exemple accepter que son partenaire ait des relations sexuelles avec d’autres mais qu’il n’y ait pas d’échange de baisers sur la bouche. La fidélité semble donc également partagée par les personnes qui pratiquent l’échangisme, mais leur définition est personnelle.

Le libertinage à la portée de tous ?

Le libertinage est à pratiquer avec précaution et avec la certitude du consentement des deux partenaires, dans le cadre d’un couple. Les règles et limites doivent être définies ensemble et acceptées par les deux partenaires. Il faut également avoir conscience que les premières expériences échangistes peuvent être une véritable découverte, mais peuvent également être un choc. Le couple doit être suffisamment complices et soudés pour ce type d’expériences sexuelles. La communication y est d’ailleurs importante.

Libertin veut dire aussi liberté: liberté de dire non. IL n’y a pas de règles en générale,mais une éthique un code de conduite que vous devez respecter absolument

Tout est possible mais riens n’est obligatoire être libertin est un état d’esprit, un art de vivre, une philosophie…

Courtoisie:

la courtoisie est la manière dont nous traitons les femmes et nos partenaires comme nous voulons nous-mêmes être traités.

Respect:

Respecter les désirs des partenaires !!!
Ne pas donner les coordonnées d’une personne sans son accord et l’en avoir averti. Ne vous autorisez pas à vous impliquer sexuellement avec quiconque pour lequel vous n’êtes pas intéressé. Il n’y a aucune raison que vous participiez à une scène dans laquelle vous n’êtes pas à l’aise. Vous êtes dans le libertinage pour vous amuser, faites ainsi seulement ce que vous voulez, quand vous le voulez et avec qui vous le voulez.La gente féminine n’est pas à votre disposition, vous serez donc galant, attentif et prévenant et respecterez leurs choix sans insister.

Convivialité.

Le libertinage est aussi bon pour les relations humaines ,vous pouvez très bien êtres amis avec un couple avec qui vous n’ auriez eu aucune chance de vous rencontrer, en dehors du libertinage.De proche en proche, d’affinités électives en rencontres, une amitié peut ce former et le est devenir secondaire dans les relations.

La discrétion :

est primordiale et incontournable chez les Libertins. Qui que vous soyez et ce que vous voyez, doit rester privé. Jamais au grand jamais ne discutez de détails avec quelqu’un qui n’est pas intimement impliqué. Ne jamais prendre de photos ou filmer les personnes présentes sans leurs accords. En fait ce sont normalement les mêmes règles de vie que dans la vie courante. N’oublions pas la liberté de chacun s’arrête là où celle des autres commence…
Propreté :

Cela sonne comme une évidence, mais il faut parfois rappeler les règles élémentaires. Rien ne fait fuir une personne plus rapidement qu’un corps douteux, des cheveux sales ou une haleine fétide. Même si vous vous douchez et vous parfumez avant de partir de la maison, c’est toujours une bonne idée que de vous rafraîchir encore quand vous arrivez à destination. Il est étonnant de voir ce que le temps de trajet peut faire ou plutôt défaire.

Humour:

c’est avant tout l’épanouissement personnel. Le but est de passer un bon moment et d’explorer sa sexualité sans tabous.
En clair pour ce qui n’aurez pas tout compris

Voici les 10 commandements pour être un bon libertin

1. Une tenue conforme et sexy tu porteras
2. Une conduite respectueuse tu auras
3. Un dialogue de présentation tu adopteras
4. Aucun commentaire déplacé tu ne feras
5. Un comportement vulgaire tu t’interdiras
6. En gentleman tu te comporteras
7. Le pouvoir de décision aux Femmes tu laisseras
8. Aucune partie dénudée sans invitation tu ne toucheras
9. En aucun cas tu ne t’imposeras
10. Le silence et la discrétion sur tes relations tu préféreras​

Le libertinage

 

Liberté, la première valeur défendue par la Révolution française, a toujours été le mot d’ordre des hommes sans loi du 17 et 18 eme siècle appelé « libertins ». Liberté de penser, d’agir et d’aimer, voilà ce que revendiquent les libertins qui contestent la morale et le dogme judéo-chrétiens pour épouser une philosophie de vie qui deviendra, au fil du temps, synonyme de libération sexuelle.
Le libertinage Synonyme d’épicurisme, se résume à la recherche des plaisirs sensuels et sexuels, et représente tous les libertins qui contesteront l’ordre politiquement établi et défendront la liberté d’expression de l’individu en élaborant des idéaux  fondés avant tout sur la tolérance et le respect.
Jugés, marginalisés, cantonnés à des clichés peu reluisant, les libertins ne sont pas vus d’un bon œil dans notre société, peut être par ignorance ou jalousie.
Contrairement  aux  idées reçues, sachez que les libertins sont de tous âges. Toutes les couches sociales sont représentées. Il n’y a pas d’assiduité obligatoire dans la pratique. On peut être libertin et ne « sortir » qu’une fois ou deux dans l’année. On en dénombre 4 millions de libertins en France.

Les médias ont beaucoup détruit l’image du libertinage a grands coups de reportages a sensation, associant prostitutions et perversion, sachez que beaucoup de reportages TV qui ont été réalises ont été fait par des gens qui ne pouvaient pas  êtres objectives, dans la mesure ou ils ne sont pas libertins j’ai moi même posé plusieurs fois la question a ces reporters et ils m’ avouaient être complétement néophyte en la matière, leurs seul but est de faire un reportage  pour le quel ils vont être payés, et peut importe que l’ on égratigne les libertins le tout c’est de faire du sensationnelle. seuls quelques reportages pilotés par des libertins, des dirigeants de clubs ou de magazines ont pu effleurer  la vérité sur le libertinage.

Le libertinage ne se perçoit pas de l’extérieur et très peu de gens avouent cela en public. La majorité de la clientèle des clubs sont des gens avec un noyau familial stable et une vie sociale normale. Les libertins ne sont pas volages en dehors de leur couple. d’expérience et d’observation (maintenant 40 ans), la très grande majorité vivent ensemble depuis longtemps; sont totalement amoureux, rien de tel pour pimenter le quotidien et re goûter à la passion des débuts; et comme pour tout le monde à partir d’un certain âge, la plupart ont aussi des enfants une vie normal un travail  paye leurs impôts des gens normaux quoi !!!vous y trouverez toutes les catégories socioculturelles : des stars du show-business (chanteurs, acteurs, sportifs…), des politiciens, des gendarmes, des journalistes… des anonymes de toutes les professions. Le même club peut avoir deux ambiances très différentes lors des soirées avec ou sans hommes seuls et suivant le mode de sélection des hommes seuls. Outre le fait d’offrir un antidote très puissant à la routine, le manque d’adrénaline, voire la déprime… Libertiner est aussi un moyen garanti d’enrichir la vie de couple en émotions. Ne serait-ce qu’en parlant ou en envisageant une rencontre, ce qui apportera une incontestable excitation commune.
Cela ne devient, ni une drogue, ni une mauvaise expérience, si l’on a un tant soit peu pris la peine de se fixer des règles, de se donner des limites. Oui, ce n’est pas fait pour tout le monde! Certaines conditions me paraissent indispensables: il faut avoir vécu quelques années, peine incompressible au bon épanouissement libertin par la suite, la passion d’une relation avec son âme sœur. Vous devez partager une grande complicité, et surtout, pouvoir expérimenter ensemble en construisant autour du dialogue et de l’altruisme. D’une manière générale, si quelque chose se casse dans le couple, il faut savoir le réparer et non pas, comme font beaucoup de couples, qui ne sont pas prêt, ils se séparent.  Puis viennent d’autres facteurs: l’envie commune, le degré de jalousie (il est essentiel d’en éprouver toujours un peu), et bien sûr un certain brin de folie!
Faire jouir et Jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à tes partenaires, voilà, toute la morale du libertinage.

Aimer sa femme au point de vouloir partager avec elle des plaisirs communs, c’est mieux que de soi-disant  » l’aimer  » mais de la tromper par derrière.

On a vu ces dernières années, depuis 2002 une explosion du libertinage avec l’arrivée de gens très jeunes. Ils viennent en groupe, se retrouvent sur des sites spécialisés, ils se prénomment très souvent (très beau couple), ils forment une sorte de communauté a part, avec des règles bien à eux,ils ont instaurés, des cloisonnements, qui n’ existait pas avant, canapétiste, touche pipi, cote a cotistes,  les beaux avec les beaux, les moches avec les moches, les vieux avec les vieux .voila leurs conception du libertinage, ou on évite de parler de tolérance.

La génération post-sida. Qui avait ralenti la sexualité de groupe, on intégré en grande partie le risque et continue à s’amuser tout en se protégeant. On trouve en club des gens plus âgés cela même qui, hier faisaient les plus belles années des clubs libertins, mais aussi des jeunes, des femmes seules. D’ailleurs, il y a des conflits entre les générations, sur la question de la musique, du look. Les jeunes disent plus souvent Le mot libertin, C’est plus valorisant plus fun que dire  ».

L’échangisme est une sexualité récréative qui s’intègre aux jeux de couple. On est ensemble, on s’aime, on va s’amuser dans un club libertin comme on irait faire un super repas dans un restaurant. C’est très branché. Très tendance.
La dérive parfois des soirées mixtes  Il y a quelques hommes seuls qui fréquentaient des prostituées et qui aujourd’hui préfèrent aller dans « les soirées mixte « dans un club ou un sauna libertin, moins dangereux, plus tendance et moins cher. On trouve des soirées sauna à 50€ avec le buffet et la sexualité en prime. Je connais peu de travailleuses de rue qui offrent cela pour ce tarif.

La clientèle des clubs libertins n’est pas fidèle sauf dans certains cas, comme le club Absolu qui a plusieurs  reprises a pu constater de la fidélité de ses clients. Le taux de renouvellement est important. A part les vrais habitués il est difficile de dire qui est nouveau et qui ne l’est pas.
Chaque club a sa propre ambiance, selon le cadre, le décor,les patrons, le personnel (les barmaids,le voiturier, le DJ…) les clients présents… Les couples savent ce qu’ils cherchent. De nombreuses clientes ont une tenue très sexy. Les clients sont là pour s’amuser et se conduisent plutôt bien. Ils sont plus cools, plus charmeurs mais beaucoup plus respectueux des autres que dans une boite de nuit traditionnelle. Un club libertin est beaucoup plus sûr qu’une boite de nuit traditionnelle car il n’y a pas de clients ivres, pas de provocations, pas de bagarres et le risque de se faire violer est beaucoup moins élevé que dans d’autres endroits. De plus, personne ne vous oblige à faire quoi que ce soit. La première fois, vous pouvez juste y aller pour voir, mais vous pouvez aussi participer si cela vous excite. Aucune expérience n’est nécessaire, juste l’envie de se faire plaisir. Il y plusieurs types de couples dans un club.

Dans les clubs, l’hygiène est incontournable. Fuyez les clubs ou l’hygiène vous semble douteuse. Si vous souhaitez vous impliquer avec d’autres couples, vous devez vous protéger. Rejetez les personnes malodorantes ou dont la propreté vous semble douteuse.
Tous les clients d’un club libertin n’ont pas la taille mannequin. Des femmes ont aussi un vilain petit bouton mal placé, des petits bourrelets et quelques rides. Des hommes ont aussi du ventre, des rides, sont moins vaillants et moins endurants. C’est la vie. Il faut de tout pour faire un monde : des grandes et des petites, des brunes et des blondes, des minces et des rondes, des belles et des moins jeunes, des ingénues et des femmes mûres. Tout le monde doit y trouver son compte. Par contre avec l’âge, les hommes gagnent en courtoisie, gentillesse… tout en étant plus attentifs au plaisir des femmes. Le côté physique ou l’âge n’ont alors plus d’importance, l’expérience devient un atout majeure, on évitera,de parler des performeurs, les marteaux piqueur et autres jeunes sveltes et bodybuildeur qui frime avec leurs tatouages et qui ne sont la que pour ce montrer et dénigrer les couples moins jeunes en les affublant de tous les défauts de la terre.

La jalousie n’est pas une preuve d’amour, mais d’égoïsme, de possession et d’exclusivité. La jalousie viendra uniquement si vous pratiquez l’échangisme. Si vous restez ensemble lors de vos sorties en club, vous n’avez aucune raison de devenir jaloux l’un de l’autre.
Dans un club, vous ne trouverez pas de drogue et pas de clients ivres. Si un peu d’alcool peut aider à se désinhiber et faire monter le rose aux joues, l’excès rend impossible toute relation. La prostitution est formellement interdite dans les clubs. Ceci peut constituer une cause de fermeture du club. Signalez toujours tous les problèmes au gérant : harcèlement, prostitution…
Cela est interdit par la loi !
Un club libertin est un endroit privé ou des personnes majeures et consentantes peuvent prendre du bon temps comme bon leur semble. Il n’y a aucun problème si tout le monde se respecte Le fait d’avoir des relations sexuelles entre personnes majeures et consentantes, sans aucune notion d’argent, n’est pas assimilé à de la prostitution. Enfin, il n’y a pas « d’attentat à la pudeur », puisque le fait d’entrer dans un club libertin suppose que vous savez ce qui s’y passe et accepter la situation. Ceci s’applique également aux soirées privées. Attention : La loi est différente suivant les pays.
Vous risquez de tromper votre conjoint avec qui ? Dans un club rien, ni personne, ne vous oblige à faire quoi que ce soit. Quoi qu’il en soit, ne croyez-vous pas qu’il est préférable d’avoir une vie libertine mûrement réfléchie, discutée et acceptée, mais ensemble, que de fricoter chacun dans son coin et dans le dos de l’autre avec son cortège de tromperies et de mensonges.

Votre sexualité va obligatoirement évoluer en fréquentant régulièrement des clubs libertins. Vous devez être bien conscient de cela avant de fréquenter ce type de club. De nombreuses femmes qui vont régulièrement dans les clubs libertins, deviennent bisexuelles avec le temps ( bisexuelle active ou passive.) Votre libido va évoluer. Vous apprécierez d’autres plaisirs. Au début, les couples restent bien souvent en couple. Par la suite, avec un peu d’assurance et l’expérience aidant, c’est même elle qui choisira ses partenaires. Les femmes surtout sont souvent toutes heureuses de se faire prendre par un(e) ami(e) sous les yeux de leur mari qui ne détestent pas voir cela. Vous serez sexuellement épanouis. Vous ferez l’amour plus fréquemment, de façon plus intense et moins conventionnelle ( dans des lieux inhabituels, à d’autres heures, avec d’autres jeux…) Au contact des autres, vous apprendrez d’autres techniques sexuelles, pour votre plus grand plaisir. Et ce sont des moments que personne ne pourra jamais vous reprendre !

Il n’y a pas de recette « miracle » pour approcher un autre couple et lui faire comprendre que vous avez envie de passer du bon temps avec lui. Dans tous les cas, soyez prudents mais actifs avec un certain tact pour ne pas effrayer le couple visé. Il n’est jamais facile d’engager la conversation et chacun a sa technique : installez-vous à ses côtés en étant à portée de mains, incrustez-vous dans les coins-câlins par de légers frôlements… Si vous avez envie d’un couple mais que vous n’osez pas lui parler, installez-vous à ses côtés, en étant à portée de mains. Souriez-lui et les choses s’arrangent parfois très vite. S’il s’enfuit dans les secondes qui suivent, c’est raté, sauf s’il ne vous a pas vu. Attention, cela ne veut pas dire que vous ne plaisez pas mais il « cible » peut-être un autre couple. Souriez à l’autre couple. Si vos regards se croisent, c’est bon signe. Par gestes, invitez-le à venir près de vous pour faire connaissance. Engagez la conversation. Un moyen de tester si l’autre couple veut aller plus loin tout de suite, est de faire mine de quitter la salle vers les coins câlins avec une invite du regard. Vous verrez si vous êtes suivis. Des couples s’étendent dans les coins câlins, et quand il y a de la place à côté d’eux, certains les rejoignent et tentent leur chance. Si vous avez raté votre cible, car trop lent, ou pas décidé, il ne vous restera plus qu’à regarder ( certaines pièces sont bien éclairées ) ou à vous étendre sur un matelas ( qui sait un couple qui vous plaira vous rejoindra peut-être !) Lorsque le premier contact est établi, allez-y prudemment. En général, ce sont les filles bisexuelles qui commencent à se câliner, mais elles n’oublieront pas leurs conjoints. Le contact est plus timide et plus lent avec un couple débutant, mais cela vient vite. Certains couples se laissent draguer, d’autres sautent sur tout ce qui passe, mais en général tout le monde est accueillant et simple à comprendre. Un couple débutant ne doit pas avoir peur de poser des questions aux autres couples plus expérimentés. Les libertins aiment les « nouveaux » venus. Cependant, attention aux requins ou chasseurs  qui pourraient profiter de l’ignorance propre aux débutants leurs seul intérêt. et de vous inscrire a leur tableaux de chasse.

Rencontrer un ami ou une amie, un membre de sa famille, un voisin, une connaissance, un collègue de travail, ce risque n’est pas nul, mais il est très faible. Et même si cela arrive, ces personnes sont dans la même situation que vous et attendent de vous la même discrétion, que vous attendez d’elles. De plus, les couples qui fréquentent ces clubs, les fréquentent pour les même raisons que vous. Tout le monde restera donc discret. Si, par hasard, vous rencontrez des voisins qui sont aussi gênés que vous, évitez-vous simplement et discrètement. Comme vous, ils ne se vanteront pas de vous avoir rencontré dans un club libertin. Si, par contre, votre rencontre surprise vous amuse tous les deux (tous les quatre), cela vous rapprochera et vous apprendrez à vous connaître différemment, comme vous n’auriez jamais osé le faire dans d’autres circonstances.
Ce que beaucoup de couples qui ne fréquentent pas les clubs libertins laissent parfois entendre par ignorance ou jalousie  que les femmes  se font prendre de force, cela n’existe pas et n’arrivera pas ! Dans un club libertin, chaque personne a le droit de tout refuser, sans avoir à donner d’explication : Le droit de dire NON je ne le répéterais jamais assez. Le respect de la femme, ainsi que le respect des désirs de chacun sont des obligations morales incontournables. Signalez immédiatement au gérant celui ( ou celle ) qui ne respecte pas ces règles de base, ou dont le comportement vous semble abusif. Les femmes risquent moins de se faire violer dans un club libertin que sur le domaine public ( rue, parking…) ou dans d’autres lieux d’amusements privés ( boites de nuit…

Dans les clubs libertins, lors des soirées mixtes, certains hommes seuls peuvent être assez « collants », « insistants » voire plus… Apprenez à les éconduire courtoisement, mais fermement. Par contre, dans les soirées « couples », aucune crainte car il n’y a pas d’homme seul, et les couples restent souvent en couple. Dans le temps, avec un peu plus d’expérience et d’assurance, ce sont même très souvent les femmes qui font les premières approches vers les autres couples… Monsieur, ne faites jamais rien pour forcer votre épouse ou pour l’inciter à vous faire plaisir, surtout si elle n’y trouve pas son compte. Le libertinage doit être un moment de plaisir pour vous deux, sans contrainte et sans frustration. Bien sûr votre conjoint essaiera de vous tenter, de vous proposer parfois. Cela fait partie du jeu normal. OUI pour proposer, séduire, convaincre. NON pour obliger.
Si vous êtes tentés par l’échangisme, sachez que c’est rarement mieux avec les autres, car il n’y a pas le côté sentimental. Ce sera seulement différent, avec des corps différents et uniquement pour le plaisir. Par contre, vous apprendrez énormément au contact d’autres couples et vous ferez vite des progrès en récupérant pour votre propre couple, les pratiques et les petits trucs des autres.
Les clients commencent à « draguer » : croisements de regards, échanges de sourires, tentatives d’engager la conversation… Le DJ essaie d’adapter sa musique à la clientèle présente. Sur la piste, les corps se rapprochent et se frôlent, pour tester la réaction de la personne convoitée. En général, ce sont les filles bisexuelles qui font le premier pas vers d’autres filles. Cependant, les clients restent très sages, bien qu’il ne soit pas rare de voir des filles flirter ensemble au milieu de la piste. Un homme n’invite jamais une fille qu’il ne connaît pas. Puis la piste de danse se vide et les couples se dirigent progressivement vers les coins câlins à la recherche de contacts. Le jeu de séduction peut durer assez longtemps car les couples n’aiment pas essuyer un refus d’un autre couple. Dans les coins câlins, la pénétration n’est pas le jeu le plus couramment pratiqué. De même, si les couples libertins s’échangent des caresses sexuelles, ils flirtent très rarement avec leurs partenaires du moment. Dans tous les cas, rien ne vous oblige à participer activement aux ébats des autres couples.

Pour conclure, après plus de 40 ans de vie de couple, je ne me suis jamais senti aussi heureux, épanoui et libre qu’aujourd’hui. Je l’étais moins avant le libertinage et je souhaite a tous de vivre ce que j ai vécu, mais surtout, j’essayerai toujours autant que possible, de tendre vers cet idéal hédoniste. De m’émerveiller de la vie, en restant curieux.

Voici d’après notre expérience quelques détails sur certaines  zones érogènes

Elles sont innombrables, on vous en donne quelques une

Le point G

Les femmes et leurs orgasmes

L’orgasme clitoridien est l’orgasme le plus fréquemment obtenu et le plus facile à atteindre… il se déclenche par le clitoris, petit organe situé entre les lèvres, à l’avant du sexe. Facilement accessible et très sensible, il peut survenir grâce à de simples caresses.
Il existe même des crèmes stimulantes clitoridiennes qui pourront vous aider à atteindre le septième ciel ! L’orgasme clitoridien est dit superficiel.
L’orgasme vaginal est déclenché par la stimulation du point de Gräfenberg, plus communément appelé Point G. Situé à environ 4 cm de l’entrée du vagin. Il a la forme d’une petite boule palpable de moins d’un centimètre qui augmente de taille lors d’une stimulation. Situé du côté de la vessie, il n’est pas rare d’aller faire un tour aux toilettes après un orgasme vaginal.explication
Pour le repérer, une stimulation régulière par pressions répétées à l’aide de votre doigt ou d’un sex-toy vous permettra de le sensibiliser.
L’orgasme vaginal serait particulièrement profond plus intense que l’orgasme clitoridien. Ce qui est certain, c’est que certaines positions permettent une plus grande pression du sexe de l’homme contre le point G et sont donc plus à même de nous faire atteindre ce si délicieux orgasme féminin. Mais le point G contrairement à ce que l’on peut croire, n’est pas le seul endroit pour déclencher un orgasme surréaliste ou orgasmes multiples.Des endroits très propices sont à votre disposition il suffit pour cela de bien connaitre son corps ou celui de sa partenaire. Partez à la découverte vous seriez très étonné de découvrir d’autres endroits très amusants qui peuvent vous faire devenir femme fontaine par exemple.Une femme fontaine est une femme qui libère au moment de L’orgasme une quantité importante de liquide appelé éjaculât. Le point G, encore appelé prostate de la femme, serait responsable de l’éjaculation. Le terme
D’éjaculation est employé pour décrire cette situation qui procure beaucoup de plaisir aux femmes. Au moment de l’orgasme, les voies urinaires rejettent du liquide : de quelques gouttes à 50 ml, ce liquide est incolore, inodore et ressemble à de l’eau.

Feuille de rose
Communément appelée anulingus
On l’appelle aussi de façon plus poétique « le pétale de rose » ou « la feuille de rose ».
La feuille de rose, en référence à l’aspect de l’anus, est un acte sexuel consistant à exciter de manière buccale l’anus et le périnée de son ou sa partenaire
L’anus et le périnée sont des régions voisines très riches en récepteurs nerveux, donc hautement érogènes. S’ils ne sont pas non plus aussi rapides à répondre à la stimulation que les organes génitaux masculins et féminins, il leur faut un peu plus de temps pour réagir. Un tiers de la population pratiquant régulièrement la sexualité anale pourrait atteindre l’orgasme par cette voie, surtout s’il y a pénétration anale. À part blocage déterminant pour bannir l’anulingus, cela vaut sans doute la peine d’être essayé.

Le clitoris
Le clitoris, dont l’unique fonction est de procurer du plaisir, est la zone érogène la plus sensible. Il apprécie les caresses délicates du bout de l’index, des lèvres ou de la langue. Le cunnilingus, pendant lequel l’homme stimule le sexe de la femme avec sa langue et ses lèvres, est très apprécié.
Cet organe étant très sensible, la stimulation doit se faire délicatement et en lubrifiant. Elle peut s’accompagner de caresses sur les parties avoisinantes : vulve, petites lèvres, grandes lèvres, et chez certaines femmes la zone autour de l’anus. L’intérieur du vagin, dont les parois se gonflent lors de l’excitation sexuelle, est également à explorer, notamment sur ses côtés, tout près de l’entrée, où passent les deux branches du clitoris. Sans oublier sa face antérieure (côté ventre, à 4-6 centimètres de l’entrée), où se situe le fameux point G dont la stimulation est censée mener la femme à un orgasme autrement plus fort que l’orgasme clitoridien.

Les fesses
En quoi les fesses sont-elles une zone érogène ? Les fesses contiennent d’importantes terminaisons nerveuses. Les hommes n’y prêtent souvent pas attention, elles sont négligées, presque taboues. Ce qui les rend plus excitables encore.  Les pincer ou les mordiller doucement. Caresser aussi le pli entre la fesse et la cuisse, une zone très sensible, du bout des doigts.

Le pubis
Est un os recouvert d’une couche graisseuse qui adoucit la pression lors d’un rapport. « Il contient aussi de nombreux filets nerveux. Parce qu’il est proche de la verge, on peut en le caressant, la stimuler indirectement. Psychologiquement, pour l’homme, cela évoque le plaisir qui va suivre
Comment le stimuler ? C’est un prélude au plaisir, une étape avant de caresser le pénis. Les poils du pubis peuvent être effleurés du plat de la main pour que la peau soit subtilement sollicitée.

Le cou
La peau est fine et le plus souvent dépourvue de tissus adipeux, ce qui augmente les sensations procurées par les caresses. « La nuque est aussi la zone de la moelle épinière d’où partent des filets nerveux reliés à la zone sexuelle. Par un jeu de stimuli du système nerveux, la caresse déclenche la stimulation de la verge et des testicules. Vous pouvez masser la nuque et les tendons qui vont de l’oreille au cou.
Cette zone est également propice aux morsures légères…

L’intérieur des cuisses
La peau y est plus fine, douce et plus souple que sur le reste de la jambe. Surtout sur la partie haute de l’intérieur des cuisses. En partant toujours de l’intérieur des genoux pour remonter progressivement vers le sexe. « Pour une excitation visuelle partagée, on peut mordiller ou embrasser cette zone.

Les oreilles
Les oreilles comportent des cellules neurologiques hypersensibles… à condition que l’homme soit éduqué en matière de plaisir. « Pour l’apprécier, certains hommes ont besoin d’y être d’abord habitués. Il faut donc y revenir de temps à autre
Avec les doigts, mais surtout, avec la langue ! C’est nettement plus efficace. Vous pouvez sucer le lobe ou exercer un va-et-vient dans le pavillon de l’oreille. « Attention tout de même à ne pas y passer trop de temps : les hommes sont plus sexuels que sensuels. Lorsque la respiration du partenaire s’accélère, c’est le signe qu’il faut passer à une zone plus strictement sexuelle.

Les aisselles
Non seulement la peau y est fine donc sensible, mais les poils et l’odeur sont érogènes, C’est également une zone ultra sensible en raison du contexte. Caressez du bout des ongles le long du muscle de l’extérieur de l’aisselle. Attention aux chatouilles qui cassent tout effet érogène. Si le partenaire est chatouilleux, préférez les caresses du plat de la main.

Les mamelons
Les mamelons (tétons + toute la partie colorée qui les entoure) sont pourvus de terminaisons sensitives. Celles-ci sont présentes en grand nombre chez la femme récepteurs ultra sensibles.
Les approcher progressivement. Caresser d’abord le pourtour des mamelons, en cercle, sans appuyer trop fort. Effleurer les mamelons avec les doigts

Les plis des coudes, poignets, genoux...
La peau des plis, des coudes, des poignets, située derrière les genoux, ou sous les fesses est glabre et fine. Les caresses y stimulent donc plus directement les récepteurs sensoriels situés dans le derme…. Par ailleurs, ce sont des zones protégées des frottements et des coups du quotidien qui n’ont donc pas « l’habitude » d’être stimulées, ce qui les rend plus sensibles encore.
Poser la main à plat sur le pli, puis exciter très légèrement la peau du creux avec un ongle. Attention, pas trop longtemps pour éviter les chatouilles qui seraient contre-productives.

Chez l’ homme

Le périnée
Contrairement aux idées reçues, les hommes aussi ont un périnée. Il se situe entre la base de la verge et l’anus, en partie recouverte par la peau des bourses. C’est une zone ultra-sensible puisqu’elle cache « le point G de l’homme » (il se trouve à mi-chemin entre les bourses et l’anus). Ce point stimule indirectement la prostate, glande de la taille d’une noix qui se contracte lors de l’éjaculation et donne du plaisir. On peut le masser franchement avec un ou deux doigts.
Attention : avec un peu d’entraînement ou en stimulant une autre zone en même temps, cette pratique peut déclencher l’orgasme masculin très rapidement.

Le frein
C’est la première zone érogène de l’homme. Il est riche en récepteurs sensoriels ainsi qu’en capillaires (petits vaisseaux sanguins). « C’est ce qui le rend si érogène, mais aussi si fragile. Lors d’un rapport un peu brusque, le frein peut rompre et saigner, il faut donc le traiter avec beaucoup de douceur.
Le frein se trouve au bout du pénis. C’est le petit filet de peau tendu entre le gland et le reste du pénis, au niveau du bourrelet qui encercle le gland, sur sa face inférieure. Comme c’est une muqueuse, le plus efficace est de le stimuler avec une autre muqueuse telle que la langue. Elle présente l’avantage d’être humide, une condition importante pour que la caresse ne soit pas douloureuse.

Le gland

Qui se trouve au bout du pénis, est cerclé d’un bourrelet que l’on appelle « couronne ». Ils font partie des zones les plus sensibles du pénis. C’est une muqueuse, un tissu infiniment plus sensible que la peau. « Ils contiennent de très nombreux corpuscules de volupté, présents de la même façon chez la femme, dans le clitoris.
Les caresses doivent être humides, lubrifiées, pour ne pas être douloureuses .Vous pouvez donc utiliser la langue en tournant sur la couronne ou vous servir de la lubrification naturelle du pénis pour le caresser avec la main.

Le pénis
Ce n’est un secret pour personne. Le sexe masculin est l’une des zones les plus érogènes chez l’homme. Il contient dans son ensemble de nombreux récepteurs sensoriels sensibles au plaisir ainsi que de très fins vaisseaux sanguins qui le rendent hypersensible. Pour ne pas être trop agressives, les caresses doivent être douces et humides.

Vous allez être choqué mais tous les sondages officiels tendent aux mêmes conclusions inquiétantes : beaucoup de femmes sont frustrées sexuellement.

  • 25 % des femmes n’atteignent jamais l’orgasme avec leur partenaire
  • 57%  n’atteignent pas l’orgasme avec un nouveau partenaire (comprendre : avec coup d’un soir)
  • 30 % des femmes n’ont jamais eu d’orgasme vaginal
  • 52% des femmes simulent régulièrement l’orgasme

Faites une simple recherche sur Google et vous retrouverez ces chiffres surprenants.

 

 

  • couverture
  • Dans ce livre,  je relate 10 ans de ma vie au seins du club Absolu
  • C’est la mémoire du club, je vais m’efforcer de vous décrire la vie du club et tout ses aléas.
  •    ni haine, ni méchanceté que la vérité nue

Michel Deloy

 

A partir du 1er Mars 2015, Paulette et Michel, Nos Fidèles Amis, prennent leurs retraite bien méritée, et nous laisse les reines de La Villa Libertine.

                                                                                                                                                                                                                                     Brigitte et Pepe

 

Par Claude Perrera (dit Pepe)

 

Qui sommes nous ?
Nous sommes vous, nous, les autres, qui sait !
Peu importe, Caméléons, nous changerons, nos peaux, nos corps, nos âmes.
Nos noms aussi …. Parfois…
Plus facile aussi pour après…. pour nous retrouver ………
Sensations extrême de proximité
de douceur …….de légèreté……..

D’ Autres corps ? Oui , pour les désirs , la peau , l’interdit…….
Pour l’amitié aussi.
Pour les sorties , jamais monotones , qui aurait pu un jour le devenir ……
Moments privilégiés, éphémères, bientôt remplacés par d’autres, encore meilleurs.
Frissons , excitations , envie d’illusions , de strass, de paillettes , dans tes yeux , les miens …..

douce chaleur qui monte le long de l’échine.

Plus ……Toujours plus ……

Pour t’aimer…encore….longtemps………
Juste te regarder , te sentir , te toucher……….
La peur aussi , de te perdre , ou de te trouver !

Besoin de tout ça à la fois , pour toi , pour moi , pour charger au maximum nos sacs à souvenirs , à libidos .

Peut être ma façon à moi d ‘avoir peur de vieillir ? , trop tôt !

Triste divagations ? Non, un jeu …….. Juste un jeu .

Ne dite rien , laisser nous jouer ……encore……..

Fermer les yeux et se réveiller, avec vous tous, dans ce rêve fou.

Claude Perrera (dit Pepe)
Extrais « Libertinage »
« Les écrits du Caméléon »

 

= pas de pénétration hors couple
Échangisme si… peu importe après comment et dans quel ordre..

Mais encore une fois je n’aime pas trop ces définitions et ces étiquettes qu’il faut se coller…

On est …

des fois rien, exhibs, voyeur, on fait du côte à côte comme vous dites, du mélangisme, de l’échangisme
Tout dépend des envies, de l’ambiance, des gens, etc….
On ne se prend pas la tête , nous on s’aime et tout le reste c’est du bonus

Sylvie , carpe-diem34

 

Quoi qu’il advienne c’est votre couple qui compte..

Ne vous souciez de rien d’autre ni de décevoir les gens, ni de faire mauvaise impression ou autre
Je m’explique: vous êtes là pour vous faire plaisir à tous les deux,

pour avancer plus loin dans votre sexualité

et les autres quels que soient les rapports entretenus avec eux

ne sont que des moyens d’y arriver…

Sylvie, carpe-diem34

 

Pour tout dire en fait ça dépend .
Des fois, lui ou moi , on peu avoir du mal avec l’un , ou l’autre .
Sans le savoir a l’avance…

Parfois aussi , regarder , ça fait parti du trip .
C’est pas forcement être exclu .
Ça peut aussi laisser les partenaires évoluer a un rythme différent en fonction des situations .

Parfois seulement , et c’est rare .
La symbiose parfaite .
Le quatuors …

Et puis…
Apprendre… à laisser l’autre donner libre cours a ces envies .Ses phantasmes .Ces délires .
Et pour soi , oser en faire de même…
Chacun a son rythme…
pas toujours le même.
Même si….

Après , si ça ne nous convient pas , on se mets doucement ensembles , et on fait corps…

Sylvie, carpe-diem34

 

Un mari ne doit jamais s’endormir le premier ni se réveiller le dernier.

Honoré de Balzac

 

Le cœur d’un libertin est fait comme une auberge,

on y trouve à toute heure un grand feu bien nourri.

Alfred de Musset

 

2 commentaires

  1. ANDRE FUENTES juin 26, 2017 5:01   Répondre

    bonjour,votre article est parfait et résume bien la condition libertine
    bravo et continuez dans cette lignée
    bon vent à vous

  2. Françoise LEVEQUE mai 21, 2016 6:51   Répondre

    Bonsoir,
    Merci à tous pour cet accueil, pour la superbe journée passée loin de Fréjus.
    Un super accueil, un très bon repas, une super ambiance.
    Bisous à tous les deux
    Françoise & Franck

Laisser un commentaire